Mon ado veut maigrir et arrêter de craquer

C’est incontestable ! Plus de 20% de jeunes de 12 à 19 ans mangent trop, n’importe quoi et n’importe comment. Non seulement ils adorent manger, mais ils préfèrent les aliments faciles à obtenir et les gourmandises qui apportent rapidement un sentiment de récompense.

Ils n’arrivent effectivement pas à résister à la malbouffe, même s’ils sont conscients que c’est néfaste pour leur santé. Du coup, ils gagnent rapidement des kilos et ils deviennent gros.

Heureusement qu’il existe quelques solutions infaillibles pour maigrir efficacement et arrêter de craquer à la moindre occasion. Mais vous devrez l’aider de manière plus active.

Prenez vite des notes et passez à l’action.

Déceler l’origine de la prise de poids de votre ado

Pour rechercher les meilleures solutions, vous devez tout d’abord essayer de comprendre les causes de la prise de poids chez votre ado. Il est tout à fait normal qu’il grossisse s’il est gourmand ou s’il a l’habitude de grignoter entre les repas. Mais il se peut aussi qu’il gagne du poids à cause d’un manque de sommeil ou à cause d’un manque d’activité physique.

Enfin, il ne faut pas oublier que l’obésité peut avoir une origine héréditaire. Donc, si l’un des parents ou les deux connaissent un problème de surpoids ou d’obésité, il est fort probable que leur enfant rencontre aussi le même genre de souci dès l’adolescence.

Les solutions inratables pour perdre du poids efficacement

Une fois l’origine de la prise de poids identifiée, vous allez devoir mettre en œuvre les solutions qui vont l’aider à maigrir.

Manger moins et mieux

S’il est trop gourmand, il convient d’abord de diminuer progressivement les portions de ses repas. Ensuite, prenez le temps de lui apprendre à manger sain et équilibré en supprimant tous les produits sucrés.

Pour l’alimentation, l’idéal est d’appliquer 3 règles simples, notamment la mise à disposition de l’eau à table, l’association de légumes aux féculents à chaque repas et le remplacement des desserts sucrés par des fruits pauvres en sucre (fraise, framboise, prune, mûre, abricot, mandarine, kiwi, pastèque, melon).

En fait, il n’y a pas de mal à varier les aliments, mais il faut privilégier des aliments riches en nutriments essentiels. Puis, il faut laisser de côté les aliments trop gras ou riches en calories. N’hésitez pas à consulter une nutritionniste ou une diététicienne.

Dites non aux produits sucrés

Le sucre agit comme une drogue et se cache dans de nombreux produits alimentaires industriels. Parmi les plus sucrés, on peut citer les sodas (20 morceaux de sucre par litre), les thés et boissons aromatisés (10 morceaux de sucre par litre), les biscuits, les crèmes glacées et crèmes dessert, les friandises et collations (fruits en conserve, barre de céréales).

Mais aussi les produits de boulangerie-pâtisserie (viennoiserie, gâteaux…), les boissons au chocolat, les céréales, les yogourts sucrés, les sauces industrielles, les galettes de riz soufflé. Et bien d’autres encore.

Pas de sel en excès

Le sel favorise la rétention d’eau. Il est donc impératif de diminuer la quantité de sel ajouté aux repas cuisinés. Parallèlement, vous devez supprimer de vos listes de course tous les produits industriels salés tels que les chips, les croustilles et autres apéritifs.

Favoriser un sommeil suffisant

Le manque de sommeil favorise deux choses : l’envie de féculents et de sucres et  la sécrétion de cortisol. Cette hormone facilite le développement de la graisse abdominale. C’est exactement ce qu’il doit éviter pour perdre du ventre.

S’il ne dort pas assez, il faut réorganiser son programme quotidien pour qu’il puisse bénéficier de 9 ou 10 heures de sommeil. Le contrôle du temps passé sur les écrans le soir peut être accepté si vous lui expliquez bien les enjeux.

L’aider à bouger plus

Perdre du poids quand on est jeune, c’est possible
Manger (mieux) et bouger beaucoup.

Il est par ailleurs nécessaire de l’encourager à faire du sport pour bouger son corps. Pour atteindre cet objectif, il faut investir dans des équipements fun qui poussent votre ado à bouger tout en s’amusant. Voici quelques exemples : un vélo, un skateboard, un ballon de foot ou de basket, une corde à sauter, des haltères, une tenue de hip hop ou des raquettes de badminton.

Enfin, il ne faut pas hésiter à inscrire votre ado dans une salle de sport ou à un club sportif.

30 minutes de marche par jour pour commencer sont fondamentales pour enclencher le processus de perte de poids. Il faudra progressivement atteindre au moins 1 heure d’activité physique par jour pour perdre des kilos efficacement.

Sédentarité, l’ennemie publique numéro un

En outre, il faut définitivement limiter les activités statiques du genre télé, jeux vidéo et réseaux sociaux qui l’incitent à ne pas bouger son corps. La sédentarité ne permet pas de brûler les calories consommées au cours des repas, ni de puiser son énergie dans les réserves de graisse.

Des risques qu’il ne faut pas minimiser

L’apparition des premiers signes d’embonpoint doivent vous alerter. Si aucun effet n’est palpable malgré les premières actions réalisées, vous devez peut-être envisager de consulter un médecin ou un psychologue. En effet, le surpoids peut entraîner :

  • L’isolement
  • Une estime de soi sous-estimée
  • Des résultats scolaires médiocres
  • Une dépression plus ou moins sévère
  • Les moqueries
  • Les intimidations et harcèlement
  • Des troubles alimentaires graves.

Sans action pas de changement

Ces solutions resteront des vœux pieux si vous ne passez pas à l’action. Votre ado a besoin de vous pour réussir son challenge.

Alors, action…

Mon ado veut maigrir et arrêter de craquer

Articles similaires
TDAH - Un intérieur propre et ordonné sans se prendre la tête

Comment entretenir son intérieur quand on souffre de TDAH ?

Pour les personnes atteintes de TDAH, il est souvent pénible d’aller au bout de petites tâches domestiques comme le ménage ou le rangement qui paraissent comme des obstacles insurmontables. Or, il est tout à fait possible d’apprécier les avantages d’un espace bien rangé sans s’épuiser plus que de raison. Vous avez juste besoin de créer de nouvelles

Voir plus »
Covid long et ménopause - Quels sont les liens de causalité ?

Covid long et ménopause – Quel rôle jouent les changements hormonaux ?

La pandémie du Covid-19 a impacté physiquement et psychologiquement de nombreuses femmes matures. Les changements hormonaux que rencontrent les femmes ménopausées -ou pas, sont-ils responsables du Covid long ? Découvrez-le dans cet article. Le Covid long a impacté 2 millions de français Selon une étude de l’INSERM et de l’Université de Bordeaux, les femmes françaises

Voir plus »
Gratitude - Partagez votre bienveillance avec notre challenge

Le challenge 30 jours de gratitude de SantéH24

Qu’est-ce qu’un challenge de gratitude ? C’est une pratique quotidienne qui vous met au défi de porter votre attention sur toutes les choses de la vie envers lesquelles vous devez être reconnaissant. La recherche a révélé tant d’avantages à la gratitude ! Ça va de l’amélioration de la santé physique, au bien-être émotionnel et mental,

Voir plus »
Healthy lifestyle - 8 clés pour réussir

8 clés essentielles pour un mode de vie saine

Chaque être humain est l’auteur de sa propre santé. Cette citation trouve ici tout son sens. Dans tous les aspects de la vie, être en bonne santé physique et mentale est essentiel. Alors lorsqu’il s’agit d’apporter des changements à son mode de vie, les difficultés peuvent vite apparaître. Mais rassurez-vous, vous n’avez pas besoin de

Voir plus »
Labello challenge - Un défi Tik Tok qui pousse au suicide

Tik Tok – Labello challenge, un nouveau défi au suicide

Un nouveau challenge très dangereux sévit actuellement en France parmi les adolescents. Le Labello challenge ou « Chapstick challenge » en anglais est un défi viral auprès des ados sur les réseaux sociaux, notamment Tik Tok. Ce nouveau phénomène incite au suicide ce qui inquiète les parents et les autorités. À la base, ce challenge très simple

Voir plus »
Matelas pour adolescent : comment bien choisir ?

Choisir le bon matelas pour ado

Le choix d’un bon matelas est un peu délicat dans la plupart des cas, et bien que les ados aient des opinions plutôt uniques sur leurs préférences, cela reste néanmoins plutôt problématique. Sachant que généralement les ados préfèrent passer leurs temps libres dans leurs lits – ce qui n’améliore pas vraiment la donne – tu

Voir plus »
Retour haut de page